•  

    (...)

     

     

    Le combat était lancé depuis déjà vingt bonnes minutes. Les gardiennes étaient chacune téléportées à un coin différent de la forêt et essayaient de lutter contre leurs ennemis. Hanaé faisait face à Éthel qui la dominait complètement.

    - Tu dépenses tes forces inutilement souffla la jeune femme. Lancer des brins d'herbe ne va pas me faire grand chose.

     

     

    - La ferme pesta Hanaé, essayant de se concentrer, en vain. 

    Rien ne marchait sur cette fille, l'air ambiant n'arrivait pas à faire expulser sa magie plus loin que ce qu'elle voulait, elle n'y comprenait rien. Il y'avait comme une barrière infranchissable entre elle et son ennemie. 

     

     

    - Tu l'auras voulu, je vais te montrer qui aurait du être la gardienne ici. 

    Éthel activa une impressionnante boule blanche qui se transforma en une spirale électrique et la projeta contre sa victime.

     

     

    Hanaé n'eut même pas le temps de la voir arriver, tout se passa en un éclair. La quantité de magie l'expulsa contre le sol avec une rapidité et une hargne foudroyante. 

     

     

    Abasourdie et tremblante elle essaya de se relever mais n'y arriva pas. La douleur se faisait ressentir dans tout son corps, jusque dans ses pieds. Son adversaire était bien plus puissante qu'elle, à tous les niveaux.  


  •  

     

    - Tu n'as toujours pas l'air de comprendre mes pouvoirs. Pour faire court, je suis une élémentaire comme toi et tes amies. Je suis un dérivé du feu et de l'air puisque je produis de l'électricité. Mais contrairement à vous stupides terriennes, j'ai mérité cette magie puisque je suis née comme ça, ce qui n'est pas votre cas. C'est pathétique si tu penses pouvoir me battre, je protège mon corps avec un dôme électrique invisible et quand bien même, ton pouvoir de la terre ne sera pas d'une grande utilité. 

     

     

    Hanaé puisa dans ses forces restantes pour se relever. Elle avait une idée en tête et ce serait peut être sa seule chance de pouvoir dominer la partie pendant au moins quelques instants, le temps de chercher des secours. 

     

     

    Pour le moment elle ne pouvait pas contrôler la surface de la terre mais elle pouvait contrôler ce qu'il y'avait en dessous. Elle appuya ses mains dans le sol pour ressentir toute la force qu'elle contenait.

     

     

    Un faisceau lumineux s'activa du sol et Hanaé le dirigea vers les pieds de son adversaire pour la bloquer. Les deux filles étaient liées. Si Éthel lui lançait sa magie, avec un peu de chance, cela se retournerait contre elle. 

     

     

    Cela mit son ennemie dans une rage folle, Éthel était survoltée, elle détestait quand elle n'arrivait pas à prévoir les coups des autres.  

    - Espèce de trainée ! Tu penses vraiment que ta magie de faiblarde va m'arrêter ?!

    - En tout cas ça devrait t'immobiliser un petit moment. 


  •  

    (...)

     

     

    De son côté, Liz n'était pas mieux lotie. À la différence près que Daeron n'essayait même pas de la toucher, il se contentait d'éviter sa magie avec une facilité déconcertante. 

     - Arrête de te téléporter espèce de lâche!

     

     

    - Je n'aurais aucun intérêt à te faire du mal ma belle. Ce ne serait même pas une victoire, tu es si faible. 

    - Alors tu veux quoi? soupira la jeune femme qui commençait à s'épuiser à lancer des attaques dans le vide.

     

     

    - Je crois que je veux juste m'amuser un peu. Vous m'étonnez les terriens, c'est impressionnant de constater qu'une humaine peut absorber autant de magie dans son corps sans y perdre la vie. Je vous croyait dénués de force mais je me suis lourdement trompé. C'est fascinant...

     

     

    - Dit, tu n'as pas envie de connaître ma magie à moi? demanda-il en se relevant. Allez je vais corser un peu la partie.

     

     

    Sans que Liz ne s'en rende compte, Daeron s'était téléporté derrière elle et elle sentit une vague de chaleur l'envahir au contact de sa main dans le dos. C'était une chaleur étrange, presque malsaine.   


  •  

     

     

    - Désolé ma belle, je ne voulais pas te faire peur. Je voulais juste te faire une petite démonstration de mes talents.

     

     

    - Arrête de te foutre de moi s'agaça Liz qui ne comprenait pas ou il voulait en venir. 

    - Ne sois pas si impatiente. Attends je vais te montrer. 

     

     

    Liz n'eut pas le temps de lui rétorquer quelque chose que Daeron avait disparu. En un instant il laissa place à un petit chien que Liz reconnut instantanément. 

     

     

    C'était le chien qu'elle avait eu lors de son 6e anniversaire. Il était mort depuis quelques années mais le voir ici lui fit l'effet d'un choc. 

    - Mochi?! C'est Mochi ! 

     

     

    - En plus de mes talents en magie noir je suis aussi un métamorphe. Quand je touche une personne j'ai accès à toute ses connaissances, toutes ses relations. Je peux prendre le visage de n'importe quelle personne que tu connais murmura Daeron soudain transformé dans le corps de sa mère. Je sais même ce que tu éprouves pour toutes ces personnes, je peux sonder ton âme. Ce pouvoir me permet aussi de détecter n'importe quel type de pouvoir chez une personne. Tu ne connais pas beaucoup de gens dit donc, comme c'est ennuyant...  


  •  

     

    - Ça ne va pas m'empêcher de t'attaquer répondit Liz' qui s'apprêtait à lancer une attaque contre "sa mère". Elle savait que ce n'était pas elle et sa magie ne l'impressionnait déjà plus. 

    Seulement à peine essaya-elle de le toucher qu'il avait repris une autre forme, une forme qu'il n'aurait jamais du prendre.

     

     

    - Tu n'oserais pas t'en prendre à une petite fille Liz, ce serait bas de ta part de frapper ta petite soeur... 

     

     

    - Pas elle espèce de pourriture murmura-elle, les larmes aux yeux. Prend une autre forme, mais pas elle. 

     

     

    - Désolé ma belle mais cette forme m'amuse dix fois plus, c'est si drôle d'être dans le corps d'un enfant. En plus je sais que tu n'oserais jamais t'en prendre à moi sous cette forme. J'ai sondé ton âme Liz, maintenant je te connais par coeur. 

     

     

    - Espèce de monstre murmura-elle, sentant les larmes couler sur ses yeux. 

    Cette voix d'enfant, cela faisait tellement longtemps qu'elle ne l'avait plus entendue. Elle avait beau savoir qu'il s'agissait de Daeron, cela avait l'air si réel... 

     

     

    - Ah mais je préfère quand même cette forme actuelle s'amusa Daeron en se re transformant. Je suis bien plus beau gosse comme ça. En plus je n'aime pas faire pleurer les jeunes filles. Décidément les terriens vous êtes si émotifs...